Le Département 82 - 97 : Juillet 2019

Archives

Collapse

Uncollapse

Soyez informé de la mise en ligne de votre prochain E-Mag

Envoyer Fermer

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

Votre inscription a échoué

* Champs obligatoires

IMG_7008.png L'équipe de Basti'bulle, 1ère Maison d'assistantes maternelles en Tarn-et-Garonne.

Chiffres clés

1 179 assistant(e)s maternel(le)s agréé(e)s par le Conseil départemental

3 900 places d'accueil

56 nouveaux agréments délivrés en 2018



Coordonnées disponibles dans les mairies, dans les relais d'assistant(e)s maternel(le)s et sur ledepartement.fr rubrique "Mon quotidien"

EAJE

(Établissements d’accueil de jeunes enfants) :

Des modes d’accueil collectif pour les enfants de 10 semaines à 4 ans Dans le Tarn-et-Garonne, on dénombre 52 structures : 36 centres multi-accueil, 11 micro-crèches, 2 crèches familiales et 3 jardins d’enfants soit 1 263 places en 2018. Régis par le code de la santé publique, leur ouverture est soumise à autorisation ou avis du Président du Conseil départemental, l'évaluation et le contrôle est assuré par la PMI.

Retour En avant

Faire garder son enfant

À l’origine, les « nounous » accueillaient des enfants de manière non déclarée, sans contrat de travail, sans affiliation à la Sécurité Sociale, sans convention collective pour déterminer les conditions de travail. Depuis 1977, « la personne qui, moyennant rémunération, accueille habituellement et de façon non permanente à son domicile » est appelée assistante maternelle. L'agrément, gage de compétences et de connaissances, est délivré par le président du Conseil départemental.

ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) : UNE FORMATION OBLIGATOIRE

Le service de la Protection maternelle et infantile (PMI) délivre un agrément aux candidats à l'accueil d'enfants à leur domicile et ce pour une durée initiale de cinq ans. Celui-ci précise le nombre d'enfants pouvant être accueillis simultanément (maximum 4 enfants), le type d'accueil et les tranches d'âge. Pour ce faire, les professionnels du service de PMI ont pour mission de s'assurer au préalable que le postulant présente toutes les garanties nécessaires afin de contribuer au bon développement physique et affectif de l’enfant et qu'il s’engage à offrir à l’enfant des conditions d’accueil qui garantissent sa santé, sa sécurité et son épanouissement. Les assistants maternels doivent effectuer 80 heures de formation avant tout accueil, dont une évaluation des acquis, avec obligation de réussite pour que l'attestation d'agrément soit délivrée. Les 40 heures restantes seront effectuées dans les 3 ans suivant le premier accueil. Ces 120 heures de formation sont financées par le Conseil départemental. Étape indispensable, les thèmes abordés lors de la formation sont riches : la sécurité psycho-affective et physique dont les gestes de premiers secours, les soins d'hygiène et de confort, l'accompagnement de l'enfant, son épanouissement et son éveil, sa sociabilisation et son autonomie, le cadre juridique...



LES RELAIS ASSISTANTS MATERNELS (RAM)

Ces relais sont animés par des professionnelles, le plus souvent éducatrices de jeunes enfants. Ce sont elles qui coordonnent les activités proposées aux enfants, l’accompagnement des assistantes maternelles et la relation avec les parents. Ce sont des lieux d’accueil, de rencontres, de soutien et d’informations qui s’adressent aux futurs parents, parents et assistants maternels. Ils participent à la professionnalisation des assistants maternels, notamment en leur proposant des formations adaptées à leurs besoins. Parmi leurs différentes missions, les animatrices des RAM :

  • délivrent la liste des assistants maternels fournie par le service de PMI, renseignent et conseillent les parents sur les aides financières et les différentes démarches à effectuer pour employer un assistant maternel ;

  • proposent des temps de rencontre pour les assistants maternels accompagnés des enfants accueillis. Pour ces derniers, c'est l'occasion de se socialiser tout en jouant ensemble dans un espace sécurisé.



BASTI'BULLE, PREMIÈRE MAM DU DÉPARTEMENT

Depuis 2010, il existe ce que l'on appelle des Maisons d'assistantes maternelles (MAM) qui regroupent dans un même local plusieurs assistant(e)s maternel(le)s (2 au minimum et 4 au maximum). Elles cumulent les avantages d'un accueil individualisé et familial avec la possibilité d'avoir des espaces de jeux plus grands et des possibilités d'interactions plus importantes avec d'autres enfants et d'autres adultes. La première MAM du département s'est installée à Labastide-Saint-Pierre en 2014. Cette belle aventure collective est aussi une histoire d'amitié. Aujourd'hui, pour Nadine, Leïla et Isabelle, le succès est au rendez-vous, il l'a d'ailleurs été immédiatement, et leur carnet de réservation ne désemplit pas. Non seulement le succès, mais aussi le bonheur de faire ce qui leur plaît dans des conditions qui leur conviennent parfaitement. Car aucune d'entre elles ne regrette l'époque où elles étaient assistantes maternelles à domicile.

Elles ne trouvent que des avantages à cette situation, autant pour elles que pour les enfants qu'elles gardent : former une équipe, avec des tempéraments différents permet de s'apporter mutuellement et c'est également riche pour les enfants. Pour eux, qui peuvent être jusqu'à 12 (chaque assistante maternelle peut garder jusqu'à 4 enfants), cela permet de former des groupes par âge et ça leur apprend les premières bases de la collectivité, être ensemble et partager. Une fois par an au moins, chaque assistante maternelle est rencontrée dans le cadre du suivi par les services de la PMI, qu’elles peuvent d'ailleurs solliciter pour des conseils ou un accompagnement en cas de besoin. Depuis la création de Basti'bulle, nos trois pionnières ont fait des émules en Tarn-et-Garonne ; 9 MAM ont été créées depuis sur l'ensemble du département.



Plus d'informations sur les différents modes de garde sur le site de la CAF

Orientez votre