Le Département 82 - 96 : Mai 2019

Archives

Collapse

Uncollapse

Soyez informé de la mise en ligne de votre prochain E-Mag

Envoyer Fermer

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

Votre inscription a échoué

* Champs obligatoires

V2COUVcentredepartemental.png
CDEF---IMAGE-GRAPHIQUE.jpg

En 2020

Un nouveau bâtiment plus adapté pour le CDEF : 2,3 M€

Pour répondre de façon optimale aux besoins des familles et des enfants, le Conseil départemental a pris la décision de construire un nouveau bâtiment qui regroupera l'ensemble des services administratifs et des services sans hébergement du Centre départemental de l'enfance et de la famille. Ce bâtiment, qui sera construit rue Jeanne d'Arc à proximité de l'Hôtel du Département, fera une superficie de 670 m2 sur deux niveaux et un sous-sol. La construction démarrera au début de l'été pour une durée d'environ 16 mois.

Retour En avant

CDEF

Pour répondre aux urgences

Parfois, lorsque des enfants (entre 6 et 18 ans), des jeunes majeurs de moins de 21 ans ou des familles avec enfants sont en très grande difficulté, il faut pouvoir agir dans l'urgence et avoir la capacité de leur proposer des réponses voire un hébergement. C'est la mission principale du CDEF (Centre départemental de l'enfance et de la famille), un établissement social placé sous l'autorité administrative et budgétaire du Conseil départemental et de son Président.

À la fin des années 50, des foyers destinés à recueillir les enfants de l'Aide sociale à l'enfance (ASE) sont créés dans tous les départements ; à Montauban il est rattaché au centre hospitalier et prend le nom de Foyer de l'enfance. Transféré au Département au début des années 80, le Foyer départemental de l'enfance a considérablement évolué :

  • en 1983, la capacité d'accueil était de 20 places, elle est aujourd'hui établie à 31 places, cumulant collectif et individuel,

  • de nouveaux services, sans hébergement, ont été créés pour répondre à de nouvelles demandes,

  • en 2020 ce sera le grand déménagement de la direction et des services sans hébergement, vers un nouveau bâtiment qui sera construit à proximité de l'Hôtel du Département.


Tous les mineurs qui sont pris en charge par le CDEF sont confiés par l'Aide sociale à l'enfance (ASE) qui organise les moyens nécessaires à l'accueil et à l'hébergement des enfants confiés, des femmes enceintes ou des familles. Le CDEF met en œuvre les missions du service de l’ASE qui sont notamment de : protéger ; soutenir sur le plan matériel, éducatif et psychologique ; répondre à l’évolution des besoins et mettre en œuvre les orientations adaptées ; développer des actions de prévention et de soutien à la parentalité ; respecter les droits des personnes accueillies.


Services avec hébergement

Le Service hébergement parents enfants (SHPE)

19 places réparties sur 9 appartements à Montauban permettent l'accueil et l'hébergement de femmes enceintes, de femmes ou d’hommes ou de jeunes couples avec enfant(s). Le plus souvent ce sont des femmes, avec des jeunes enfants, victimes de violences conjugales qui sont accueillies. Mais dans tous les cas, il s'agit de personnes autonomes ayant besoin d'un soutien à la parentalité qui sont suivies par une équipe d'éducateurs et de psychologues. à l’issue du séjour, les personnes accueillies peuvent bénéficier de la prestation Accompagnement éducatif et social de transition. Cette transition s’inscrit dans la poursuite de l’accompagnement vers une nouvelle orientation en facilitant le passage de relais aux travailleurs sociaux de secteur.


Le Service d'accueil des mineurs et jeunes majeurs (SAMM)

Destiné aux mineurs à partir de 6 ans, le SAMM accueille une majorité de pré-ados et d'adolescents faisant l'objet de mesures judiciaires ou administratives. Pendant leur séjour, d'une durée moyenne de 3 mois, ces jeunes sont accompagnés et évalués par une équipe pluridisciplinaire composée de maîtresses de maison, de veilleurs, de psychologues et d'éducateurs chargés de proposer une orientation. Deux assistants familiaux sont liés à ce service, permettant des accueils relais avec le SAMM et le SHPE si nécessaire. Le service propose aussi deux appartements, en semi-autonomie, pour des jeunes majeurs de moins de 21 ans qui ont un projet de réinsertion ou d'insertion sociale et/ou professionnelle.


Services sans hébergement

Le Service d'accompagnement à la famille (SAF)

Service destiné aux familles des jeunes mineurs et majeurs accueillis sur le SAMM, il maintient et optimise le lien parent/enfant en proposant un accueil et un accompagnement psycho-éducatif familial.


Le Service espace visite

Service permettant d'organiser dans un lieu neutre des visites entre parents et enfants ne pouvant pas avoir lieu à domicile, pour des enfants accueillis au CDEF ou adressés par l'ASE. Ces visites se déroulent en présence d'un tiers, éducateur ou psychologue.


Le Service accueil écoute et orientation (SAEO)

Permanence physique et téléphonique journalière permettant de répondre aux sollicitations de familles extérieures et des partenaires, il apporte une écoute et une orientation adaptées aux situations et permet d’anticiper ou poursuivre des accompagnements de plus longues durées.


La prestation « financement nuit d'hôtel »

Prestation proposant un accueil ponctuel (limité à une ou deux nuits) à des personnes (femmes enceintes, mère ou père avec enfant(s), jeunes parents, jeunes majeurs) confrontées à une situation d’urgence (mise à l’abri) mais ne nécessitant pas forcément un hébergement en centre d’accueil. L’accompagnement proposé est lié à l’élaboration d’un projet individualisé/personnalisé avec la personne accueillie, selon ses attentes et ses différents besoins.

Les services du CDEF répondent à un besoin fort de la population, se traduisant par un taux d'occupation des structures d'accueil très important. Les professionnels du CDEF restent bienveillants et à l’écoute des personnes qu’ils accueillent, afin d’optimiser la qualité de leur prise en charge.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

CD82_HORIZONTAL.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même