Le Département 82 - 97 : Juillet 2019

Archives

Collapse

Uncollapse

Soyez informé de la mise en ligne de votre prochain E-Mag

Envoyer Fermer

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

Votre inscription a échoué

* Champs obligatoires

Tribunes

Le Conseil départemental de Tarn-et-Garonne, dans le cadre de la loi sur la démocratie de proximité, donne la parole aux différents groupes de l’Assemblée départementale. Ces groupes politiques s’expriment librement. Les textes n’engagent que la responsabilité de leurs auteurs (art. 68 du règlement intérieur).

  • Groupe des Radicaux Républicains et Apparentés

    Le 3 avril, les élus départementaux ont examiné le budget primitif 2019. Si le groupe des Radicaux Républicains et apparentés a refusé ce budget c’est, au-delà d’un manque de respect total pour l’opposition, pour marquer son désaccord sur la gestion de la collectivité qui se résume par l’immobilisme, trop d’emprunts, trop d’impôts.



    Que la majorité se glorifie d’un niveau élevé d’investissements c’est légitime, sauf qu’une fois encore il s’agit d’une illusion. En 2018 avec 99,9 M€ de crédits d’investissements, seuls 58,8 M€ ont été utilisés. En 2019, sur 105,9 M€, dont 41,1 M€ de crédits de report, combien seront investis ? Alors que dans le même temps 13 M€ sont empruntés par an et que des communes sont aujourd’hui bloquées dans leur investissement.



    C’est dans ce contexte que notre groupe a déposé un amendement visant à baisser le taux de foncier bâti. Nous aurions pu attendre de la part d’une majorité, qui n’a cessé de vilipender le taux de 28,9 %, qu’elle agrée cette proposition. Il n’en a rien été ; qu’elle assume alors ce taux. Ce n’est plus celui qu’elle a trouvé à son arrivée mais celui qu’elle a voulu.



    Avec l’arrivée des vacances espérons que les enfants privés de Mimizan trouveront ailleurs les mêmes conditions de séjour.



    Jean-Michel Baylet, Jean-Luc Deprince, José Gonzalez, Christiane Le Corre, Marie-Claude Nègre, Denis Roger, Michel Weill.

  • Groupe Socialistes et Apparentés

    Le groupe Socialistes et Apparentés n'a pas souhaité transmettre d'article pour ce numéro.



    Catherine Bourdoncle-Larnaudie, Ghislain Descazeaux, Liliane Morvan, Dominique Sardeing-Rodriguez.

  • Groupe « Mobilisés pour le Tarn-et-Garonne »

    Mobilisés pour le Tarn-et-Garonne : une nouvelle manière de concevoir la politique qui produit des résultats



    Lors des dernières élections européennes, les Français ont confirmé leur rejet de l'opposition systématique et stérile entre la droite et la gauche.



    Contesté à l'échelle nationale, cet antagonisme apparaît plus encore comme une posture politicienne au niveau local, où les débats concernent des sujets très concrets à propos desquels les considérations idéologiques sont inopérantes. Les collèges ou les routes départementales, par exemple, ne sont ni de droite, ni de gauche.



    C'est sur ce constat que nous avons constitué en 2015 le groupe « Mobilisés pour le Tarn-et-Garonne » au sein du Conseil départemental, majorité d'un nouveau genre rassemblant 16 femmes et hommes aux sensibilités politiques diverses soucieux de travailler dans le seul intérêt du Tarn-et-Garonne et de ses habitants.



    Depuis, nous œuvrons sans relâche au bien vivre des Tarn-et-Garonnais.



    L'ambition du programme de déploiement de la fibre optique de Tarn-et-Garonne numérique, le renforcement des actions de prévention et de lutte contre la pauvreté prévu dans le pacte de solidarité signé avec l'État et le respect, en 2018, de l'objectif de maîtrise des dépenses fixé dans le cadre du pacte financier, sont autant de traductions de l'engagement de la majorité départementale « Mobilisés pour le Tarn-et-Garonne ». Elles sont l'illustration de notre détermination à concilier trois priorités de bon sens : investir dans l'avenir, accompagner les plus modestes et assainir les finances de la collectivité.



    Christian Astruc, Maryse Baulu, Jérôme Beq, Jean-Claude Bertelli, Jean-Philippe Bésiers, Véronique Cabos, Véronique Colombié, Francine Debiais, Gérard Hébrard, Jean-Michel Henryot, Colette Jalaise, Pierre Mardegan, Marie-José Mauriège, Véronique Riols, Frédérique Turella-Bayol, Léopold Viguié.

CD82_HORIZONTAL.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même