Le Département 82 - 96 : Mai 2019

Archives

Collapse

Uncollapse

Soyez informé de la mise en ligne de votre prochain E-Mag

Envoyer Fermer

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

Votre inscription a échoué

* Champs obligatoires

V2COUVaidesociale.png

L'aide sociale à l'enfance c'est :

587 mineurs pris en charge au 1er janvier 2019 dont

75 % placés chez des assistants familiaux

19 % placés en établissements

Retour En avant

Prévention

Le service enfance famille prévient et protège

Le Service enfance famille est un service du Conseil départemental qui, comme son nom l'indique, s'adresse en tout premier lieu aux enfants en difficulté mais aussi à leur famille. Des difficultés qui peuvent être de différentes natures : sociales, matérielles, éducatives, et qui n'appelleront pas les mêmes réponses ni les mêmes actions.

Les missions de l'Aide sociale à l'enfance (ASE) s'articulent autour de deux grands thèmes, la prévention et la protection, mais ne sont pas les seuls.


S'agissant de la prévention : apporter un soutien matériel, éducatif et psychologique tant aux mineurs qu'à leur famille confrontés à des difficultés risquant de mettre en danger la santé, la sécurité, la moralité de ces mineurs ou de compromettre gravement leur éducation ou leur développement physique, affectif, intellectuel et social ; recueillir et traiter des informations préoccupantes relatives aux mineurs dont la santé, la sécurité, la moralité sont en danger ou risquent de l'être ou dont l'éducation ou le développement sont compromis ou risquent de l'être ; mener des actions de prévention des situations de danger à l'égard des mineurs.


S'agissant de la protection : pourvoir à l'ensemble des besoins des mineurs confiés au service et veiller à leur orientation en collaboration avec leur famille ou leur représentant légal ; veiller à la stabilité du parcours de l'enfant confié et à l'adaptation de son statut sur le long terme ; contrôler les personnes physiques ou morales à qui sont confiés des mineurs, en vue de s'assurer des conditions matérielles et morales de leur placement ; mener en urgence des actions de protection en faveur des mineurs en danger. Au sein de l'ASE, la Cellule départementale de protection de l'enfance (CDPE) occupe une place phare. Deux numéros gratuits « enfance en danger » permettent d'activer la cellule :


 - un N° départemental 0 800 00 82 82, service et appel gratuits

 - un N° national 119, appel gratuit


Lorsque des parents rencontrent d'importantes difficultés éducatives avec leur enfant mineur, ou lorsque des difficultés relationnelles entre les parents et leur enfant perturbent gravement l'équilibre et le fonctionnement de la famille, les services sociaux proposent voire imposent la mise en place d'une Aide éducative à domicile (AED) qui donnera lieu à la signature d'un contrat entre la famille et le Conseil départemental. Celle-ci sera conduite par un éducateur spécialisé du service de l'Aide sociale à l'enfance (ASE) qui va intervenir dans différents domaines : en aidant l'enfant et ses parents à exprimer leurs difficultés et leurs souffrances et à faire une analyse de la situation ; en aidant les parents à adopter un comportement éducatif approprié et à s'impliquer dans le suivi de la scolarité de leur enfant ; en facilitant la communication jeune/parents et école/famille. Une AED est conclue pour une durée de 6 mois et peut-être renouvelée dans la limite de 18 mois maximum. Bien entendu, les parents ne sont jamais obligés d'accepter une proposition d'AED mais si, malgré la gravité de la situation de l'enfant, ils maintiennent leur refus de bénéficier d'un soutien éducatif, l'ASE peut envisager de saisir la justice pour que soit mise en place une mesure éducative judiciaire.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

CD82_HORIZONTAL.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même